Le poème de Piero

Deux âmes en peine

Comme deux amants peinent
D’être tenus au silence, au secret

Comment être soi-même vraiment
Lorsque l’on aime le même que soi

Comme deux amants peinent
D’être tenus à l’écart, au rencart

Comment faire pour qu’on s’aime
Sans créer de problème autour de soi

Comme deux amants peinent
Pour se tenir la main simplement
Devant les gens
Les bien-pensants
Comment faire pour qu’on nous aime

Deux amants peinent
C’est déchirant
Au bout de leur peine
Un cri alarmant :

Nous sommes vos Frères, vos Soeurs, vos Enfants
Quel amour mérite la peine
Que toujours on le malmène ?

Piero de la Luna.