Un écho de Corrèze (Jars 2019) (Hélène et Marie-Hélène)

Par chance, il faisait grand beau temps quand nous sommes arrivées jeudi matin pour pique niquer à Corrèze, petite ville au patrimoine médiéval. Au «  bois de Calais » ce grand domaine peuplé de mobil homes et de chalets situés au bord de la Corrèze, nous avons été accueillies chaleureusement par Catherine, la propriétaire des lieus. En fin de journée avec nos amis strasbourgeois Pascal et Gilles, repas et découverte de Tulle, jolie ville qui elle aussi a préservé bâtisses et rues pittoresques.
Dès le lendemain joyeuse ambiance à la cuisine (sous la houlette de notre cuisinier préféré) pluches, divers préparatifs et installation sportive des tables, couverts et autre matériel pour 110 personnes !
Grande et joyeuse surprise de retrouver après 10 ans d’absence Dany et Jackie qui ont comme chacun ne le sait peut être pas, deux souriants points communs avec notre association : leur couple est né en 1972 comme DJ, et leurs initiales, « D »comme Dany et « J » comme Jackie ! Autre joyeuse surprise la présence de Chantal et Isabelle, ex déjistes résidant en limousin, totalement et quotidiennement engagées dans la préservation de l’environnement.
Il n’y avait personne de triste quand la commission JAR nous a entraînés dans une chanson à la mélodie familière mais aux paroles détournées pour le besoin du thème…(« ce soir je vide la poubelle , celle que j’ai triée é é é , trié é… » ) Ça y est, vous y êtes ?
Nous étions invités à participer aux multiples propositions d’ateliers pour réfléchir, s’informer, partager et mettre en acte nos prises de conscience et nos décisions face à l’urgence écologique. Ce furent des temps riches et féconds.
Savez vous que beaucoup cherchent à proscrire de plus en plus le plastique au quotidien ?
Savez-vous que seuls 3 produits suffisent pour l’entretien d’une maison ? Vinaigre blanc, bicarbonate et savon noir.
Savez-vous que réduire sa consommation de viande c’est diminuer la pollution de la planète ?
Savez-vous qu’il est possible de diviser par 2 ou 3 nos déchets ?
Tant d’autres gestes sont à notre portée…
Comme chaque année la célébration œcuménique fut un temps de rassemblement et de ressourcement. Ensemble, nous nous sommes tournés vers les 4 points cardinaux, nous reliant ainsi à la terre et au cosmos. Puis la célébration nous a permis d’entendre Abdo se confesser publiquement ( Hi ! Hi ! Hi ! ) Si, si, vous avez bien lu, mais pour en savoir plus , demandez lui !!! Ce fut aussi l’occasion de dire merci et au revoir à Emeline notre pasteure des JAR depuis plusieurs années. Dès septembre, elle se voit confier une paroisse de Nîmes, bonne route à elle.
Comment ne pas évoquer au concours de déguisement du samedi soir nos deux magnifiques quimpérois Etienne et Gabriel, l’un en troublante femme fatale, l’autre en jeune Zora rouquine délurée ! Comment ne pas vous dire notre riante stupeur de voir se présenter nos trois nantais : Annette, Brigitte et Jacques ; elles méconnaissables sous leurs burkas noires et lui torse nu, dansant tout fier de nous présenter « l’amour du Sultan  ». Belle rigolade !
Quelle chaude et vigoureuse ambiance ce dimanche soir durant laquelle 3 musiciens du cru nous ont interprétés et appris des danses folkloriques avec une bienveillante patience ! … Mazurkas, scottishs, rondes et cercles en tout genre ont déclenché tout autant de rire que de plaisir … Presque tous ensemble nous avons découvert ou retrouver l’énergie joyeuse de la danse même si le mélange des pas à gauche ou à droite a provoqué des rencontres impromptues et des crises d’hilarité !
Pour conclure cet écho des JAR 2019, un grand souhait : puisse désormais notre vie associative locale, régionale, nationale, intégrer des pratiques vraiment respectueuses de l’environnement et ainsi contribuer à la survie de l’humanité sur cette terre.
C’est possible les ami-e-s, aller, on s’y met chacun-e- et ensemble… !

Hélène et Marie-Hélène