Archives de catégorie : TV

Mes impressions sur « Louise » série TV

   En premier lieu, saluons l’initiative d’avoir placé une série française avec un personnage trans en prime time à la télé. Encore faudrait il que ce soit bien fait pour contribuer à la « bonne éducation » du téléspectateur…
Désolé, mais pour moi, cette fois, c’est plutôt raté…
   Déjà, faire un petit effort pour trouver une actrice trans aurait été « sympa »… Il paraît qu’ils ont cherché mais… mais pas trouvé… ce sera pour la prochaine fois…
Un générique avec escarpins roses sur fond bleu (Ô secours la « Manif pour tous » revient !!! )…car on va bien sûr parler de Genre…on s’attend au pire pour la suite du film au royaume des clichés ! Qui plus est, quand on apprend par article de presse que des trans ont conseillé les scénaristes alors on peut s’interroger,… voire halluciner…
Dés le début, l’apparition de Louise pose problème. Son ex-femme, qui ne l’a pas vue depuis 7 ans, et donc ne l’a jamais vue en femme la reconnaît au premier regard avec cette remarque dans leurs premiers dialogues : « Tu as donc été jusqu’au bout. » (Un « jusqu’au bout » qui est l’opération génitale… bien entendu..). Ah bon, parce que si elle n’avait pas été « jusqu’au bout » elle n’aurait pas eu le droit de se dire femme !!?? Mais, chers scénaristes, sachez que toutes les personnes trans ne vont pas jusqu’aux opérations génitales par souhait, par manque de chirurgiens compétents, par manque de moyens financiers ou pour toute autre raison personnelle et, n’en sont pas moins femmes, moins hommes,. !
Vouloir pratiquer l’humour sur un tel sujet exige une certaine finesse que visiblement certaines personnes n’ont pas…  Alors, supposer en faire en parlant des cadeaux reçus par Sam (le fils de Louise) «  Le père Noël a de gros nichons ! » c’est affligeant !… mais au moins, on voit bien qu’on n’est pas sur Arte…
Poursuivons…
Mais pourquoi donc en avoir rajouté dans l’hyper-féminité de Louise, dans ses vêtements, dans sa démarche,… Etait-ce vraiment si nécessaire ??? Même si exagérer sur son hyper-féminité, sur son hyper- masculinité rassure parfois sur leur genre certains trans surtout en début de parcours. Sauf que la plupart des téléspectateurs ne vont pas comprendre cette subtilité de parcours et le risque est que leur cerveau ne voit dans Louise qu’une caricature de femme voire même…un travelo !
Que la foire aux clichés continue… Continuer la lecture de Mes impressions sur « Louise » série TV